Huilerie d’Aiguevive




L'Huilerie d’Aiguevive fait partie de l'Écomusée de Vielcroze à Castelnaud depuis 2012, année de son rachat.

Dotée d’une presse moderne, premier prototype de pression dite “à froid”, l’Huilerie d’Aiguevive a permis au domaine de Vielcroze de se moderniser, d’augmenter sa production (jusqu’à 1 200 kg de cerneaux pressés en une journée) et de se diversifier, tout en préservant la qualité de l’Huile de Noix d’Aiguevive, au goût plus doux et à la saveur fraîche et fruitée.
L’Huile de Noix d’Aiguevive est issue de cerneaux de noix de premier choix issus de la production locale ou de la COOP CERNO Périgord. Soigneusement sélectionnés, ils sont broyés, légèrement chauffés dans un tunnel d’air chaud puis pressés. L’huile est ensuite décantée pendant deux semaines, filtrée puis embouteillée, sans additifs ni conservateurs.

BOUTIQUE EN LIGNE

La Production de l’Huilerie d’Aiguevive


parallax background

HUILERIE D'AIGUEVIVE

La Production de l’Huilerie d’Aiguevive

  • 01

    Le tri des cerneaux

    Le tri des cerneaux de noix est un travail particulièrement minutieux qui exige de la concentration et un certain savoir-faire.

    Nous trions nos cerneaux de noix selon deux principaux critères : la couleur (blanc, arlequin, huilerie, noir) et la forme (cerneaux entiers, cerneaux en deux ou trois morceaux). Les blancs sont vendus au magasin, l’arlequin et l’huilerie partent pour le moulin, et les cerneaux noirs sont donnés à nos poules.

  • 02

    Le broyage des cerneaux

    Après la récolte, le cassage, l’énoisage et le tri, la fabrication de l’Huile d’Aiguevive peut commencer avec le broyage des cerneaux.

    Les cerneaux de noix rigoureusement triés par nos soins sont broyés par un broyeur mécanique qui va les transformer en brisures de noix pour obtenir une pâte homogène.

  • 03

    La cuisson de la pâte

    La chauffe de la pâte est une étape cruciale pendant laquelle le goût de l’huile se forme, en fonction de la température.

    La cuisson de la pâte à l’Huilerie d’Aiguevive suit une méthode moderne, avec une chauffe dite “à froid”, au bain marie. La presse affiche une température de 40° C.

  • 04

    Le pressage

    Le pressage est la dernière étape de l’extraction de l’huile vierge de noix d’Aiguevive avant la mise en bouteille.

    Le pressage de l’Huile d’Aiguevive est réalisé de manière mécanique. La pâte de noix est conduite dans la presse après la chauffe, où elle subit une pression de 64 tonnes pour l’extraction de l’huile vierge de noix.

  • 05

    La mise en bouteille

    Avant sa mise en bouteille, l’huile vierge d’Aiguevive subit une filtration rigoureuse pour éliminer les éventuelles particules de noix.

    Contrairement à celle produite dans le Moulin de Vielcroze, l’huile vierge d’Aiguevive est filtrée avant sa mise en bouteille, car elle contient plus de particules de noix. L’huile obtenue est parfaitement limpide, sans aucune matière de noix.

  • 06

    Le pressage à façon

    Dans la tradition des moulins à huile du Périgord, l’Huilerie d’Aiguevive propose un pressage des cerneaux pour les professionnels et les particuliers.

    L’Huilerie d’Aiguevive met son savoir-faire à la disposition des professionnels et des particuliers qui souhaitent presser l’huile à partir de leurs propres cerneaux. Le pressage à façon nécessite au moins 150 kg.

BOUTIQUE EN LIGNE